Seenk News

Paris 2024 : ce qu’on aurait adoré faire.

Paris 2024 : ce qu’on aurait adoré faire.
Vous n’êtes forcément pas passé à côté, l’identité visuelle des Jeux Olympiques de Paris 2024, signée Royalties Ecobranding, vient de sortir. Bravo à eux ! Nous aussi on avait tenté notre chance… Comme nos confrères Graphéine, nous voulions tout de même partager notre proposition.

Dans cet élan de créativité, on serait ravi de voir d’autres collègues partager leurs projets. Car si la médaille d’or a remporté les faveurs du COJO, les marches de la gloire sont précédées par des participants tout aussi valeureux, de quelques métaux qu’ils soient.

Esprit Olympique, es-tu lĂ  ?

Déplacement de bidonvilles entiers (Rio 2016), multiplication par 3 du coût de la sécurité (Londres 2012), naufrage économique (Athènes 2004)… Oui les jeux ont mauvaise presse. C’est pas la faute au logo ! Mais il a forcément son rôle à jouer pour réaffirmer ce qu’ont toujours été les Jeux, ce qu’ils devraient être encore plus demain : symbole de paix des nations, volonté de faire avancer les femmes et les hommes dans une même direction. C’est cette idée de progrès universel que nous avons voulu incarner.

Les jeux sont un mouvement :

à la fois collectif et individuel. À travers la pratique sportive et dans l’état d’esprit. Ils embarquent avec eux hommes et femmes de tous horizons au nom d’un projet universel qui les dépasse. Nous nous sommes essayés à appréhender de la même façon Paris. Qu’est-ce qui caractérise la Ville Lumière ? La réponse est dans la question. Foisonnante et effervescente, Paris est l’étincelle de tout potentiel créatif.

Nous nous sommes tout simplement efforcés de donner vie au mouvement, avec une identité non pas observée, mais vécue. Pour offrir au public, qui lui ne joue pas, une expérience in vivo des Jeux. À chaque nouvelle apparition, se dévoile une nouvelle forme. Un logo à la fois unique et pluriel, défini sans être définitif.

L’important c’est de participer ! Ça vaut pour notre projet, c’est sûr, mais pas que. Ça vaut d’une part dans la manière dont on a souhaité impliquer les jeunes créatifs avec l’agence. Cette identité vivra dans 6 ans, c’est loin, mais qui mieux qu’eux pour projeter ce que sera le monde du design en 2024 ? Pour cette occasion, 12 étudiants du Keetle, la junior entreprise de l’école Intuit lab Paris, ont travaillé avec nos équipes pour partager leur vision des Jeux. Ça vaut d’autre part pour notre objectif de mettre littéralement l’identité des JO entre les mains des gens. Pour ça, nous avons imaginé un générateur de logos, pour laisser la possibilité à tous les français, citoyens du monde, sportifs de tous horizons, de créer le leur. Devenir acteur des Jeux, les faire siens, les partager. Parce que l’important, c’est de participer vraiment.