4369

Tendance

Les victoires ont aussi leurs hérauts

Société
Écrit par Pénélope Nicolleau

Quand tout nous divise, quels sont aujourd’hui les signes qui nous rassemblent ?

Le revival des symboles identitaires vu sous l’angle du planning stratégique.

50c335c557e82af8a7d5e3b5abb8ecec

L’identité nationale française – ô précieux sésame de la cohésion et de la solidarité de notre belle nation – souffre. Derrière elle, plus de conflits que de raisons de s’aimer. France d’en haut vs France d’en bas, rejet des politiques, polarisation des opinions… Ce qui nous divise se multiplie, ce qui nous rassemble « dans la joie » se fait rare. Dernier événement en date : 15 juillet 2018, finale de la Coupe du Monde de Football, 19,3 millions de Français en fête, en « cohésion » !

Seul le sport (ou presque) joue aujourd’hui ce rôle de « Rassembleur d’une nation ». Les champions sont des héros et préemptent le symbole de la victoire collective. Avec eux, on oublie nos dissidences, nos différences sociales ou culturelles, on partage nos préférences : « allez les Bleus » pour tous !

 

Son secret ? Remettre aux goûts du jour et dans les mains de tous ce qui nous symbolise vraiment et depuis toujours. Le respect de l’autre, la solidarité, l’esprit d’équipe. Dans une société en perte de repères, ça fait du bien. Ce sont les événements sportifs qui font fleurir les drapeaux sur les balcons, pas les élections. Ils mettent plus de bleu sur les visages qu’un 14 juillet – un comble. En fait si le sport est aussi puissamment efficace, c’est aussi dû à la faillite des autres domaines culturels. Cuisine, mode, langage, architecture : la mondialisation dilue les marqueurs. C’est aussi le cas pour les systèmes de valeurs : nation, religion, travail ou même famille ne structurent plus autant.

triple_affiche

Toutes les victoires ont leurs hérauts. A L’instar de l’héraldisme, designer d’autrefois, marquer un ensemble de valeurs en fédérant et les signifier étaient le rôle de ces tapissiers de signes. C’est le geste « Gagnons Ensemble » de Paris 2024… bien plus qu’un simple logo, un signe de ralliement appropriable par chacun. Paris 2024 ou Français 2024 ? C’est le hashtag #FiersDetreBleu, utilisé plus de 1,6 million de fois pendant la compétition ! C’est la place de l’Étoile rebaptisée le temps d’un instant « place aux Deux Étoiles » par Volkswagen et Parions Sport. C’est la RATP qui joue avec les noms des sportifs en stations (Victor Hugo Lloris !). C’est le Joconde première supportrice des Bleus au Louvre.

Capture d’écran 2019-01-14 à 15.33.18

Bonne nouvelle : tout ça, c’est pas prêt de s’arrêter ! Partagés, les moments qui nous rassemblent deviennent alors précieux. C’est peut-être ce qui explique le succès des organisations d’événements sportifs en Terre Bleue. Après le Mondial de basket en 2015, l’Euro de foot en 2016, le Mondial de Hand en 2017, la France va poursuivre avec la Coupe du Monde féminine de foot en 2019, de rugby en 2023… puis les JO en 2024.

 

La France continue de nous faire vibrer en accueillant ces compétions.

Ces égrégores positifs sont les symboles qui nous rassemblent ; ils se manifestent à travers des signes de reconnaissance, ils s’incarnent dans nos mémoires comme pour garder tangible un événement fugace mais intense, une joie collective que l’on se doit de perpétuer afin de ne pas laisser place à tout ce qui nous divise… Un seul mot d’ordre nous colle aux baskets : liberté, égalité, design ! Et vive le sport !

Les séniors sont des millennials comme les autres
Tendance

Les séniors sont des millennials comme les autres

Dans une société à la peau lisse, à l’oeil vif et au muscle galbé, le « vieux » a longtemps été dépeint comme un poids mort – au mieux ignoré par les marques, au pire moqué pour conjurer l’archaïsme. Mais ça c’était avant.

Alors que les séniors deviennent la classe de population la plus importante de nos sociétés, leurs habitudes de vie remettent en cause nos préjugés. Deux tiers des personnes de 70 ans et plus affirment que l’âge apporte « plus de richesses, de joies, de spiritualité, d’idéaux et de liberté » (source ADN). La « revanche des vieux » ? Parlons plutôt d’un constat : les seniors d’aujourd’hui ont de l’avenir.

Lire l'article
Niles-HQ-the-nanny
Tendance

La conversation à l’ère de la voix

Ici la voix. C’est elle qui te parle. Tu l’entends sans savoir d’où elle vient. Elle donne des informations, répond à tes questions, exécute tes ordres à la demande. Comme une majordome digital à ton service. Un robot invisible, un fantôme qui hante nos téléphones, boxes et appareils électroniques. Elle est partout et nulle part.

Lire l'article

Cet article vous a plu ?

Abonnez vous et recevez les actualités dans votre boite mail


Je m'abonne