2130

Veille

Le shrink branding

Branding
Écrit par Pénélope Nicolleau

Vous trouvez vos jambes trop potelées ? C’est sans doute de la faute de votre mère. Ce n’est pas votre psy qui vous le dit mais Dove qui, dans sa nouvelle campagne, démontre comment l’estime des jeunes filles découle de l’image que leur renvoient leurs mères. La publicité a toujours usé de ressorts psychologiques pour faire vendre. Si Dove se démarque, c’est qu’elle adopte désormais systématiquement une posture de thérapeute dans sa communication. Une figure d’autorité qui témoigne de la nécessité des marques à fixer un consommateur toujours plus volatile.

Miser sur le naturel, ça rapporte aussi
Veille

Miser sur le naturel, ça rapporte aussi

Lire l'article
Le coup de la panne
Veille

Le coup de la panne

Lire l'article

Cet article vous a plu ?

Abonnez vous et recevez les actualités dans votre boite mail


Je m'abonne